Prévalence Géographique

Prévalence_Géographique_Allergies_Arachide_Allergies_Alimentaires_association_1

La prévalence géographique de cette allergie

Une allergie majeure 

Les problèmes d’allergie liés à l’arachide sont devenus, en particulier Outre-Atlantique, un véritable enjeu de santé publique.  

Au Canada, où la législation impose un étiquetage complet de tous les ingrédients, les autorités ont développé diverses méthodes visant à détecter la présence des protéines d’arachide dans des aliments suspects. Ainsi, les agences d’inspection utilisent, pour le contrôle de la qualité dans l’industrie alimentaire, des techniques d’immunoélectrophorèse ou des kits ELISA.

Dans ce pays, la prévalence de l’allergie à l’arachide est estimée à 1,5% chez les enfants.

En France, l’allergie à l’arachide progresse et frappe surtout les enfants : 1,2 % d’entre eux seraient concernés.

L’allergie à l’arachide est une des plus fréquentes allergies alimentaires 

En France elle représentait en 2003 11,7 % des accidents graves recensés par le réseau d’Allergo-vigilance. 

Aux États-Unis, cette allergie est encore plus répandue, du fait de la forte consommation d’arachide : plus de 1 % de la population américaine, soit environ trois millions d’individus, seraient allergiques aux arachides.

Aux États-Unis et dans les pays Anglo-saxons (à l’exception de l’Australie), la prévalence des sensibilisations et des allergies à l’arachide est estimée entre 0,9% et 1,2% chez les enfants de la naissance jusqu’à l’âge de 4 ans. 

En Australie, la prévalence est un peu plus élevée chez les enfants âgés de 2 ans (1,9%). Ces chiffres sont à considérer avec prudence car, avant l’âge de 2 à 3 ans, il existe un fort risque de confusion entre sensibilisations et allergies.

USA et Canada sont particulièrement concernés

les arachides représentent 50% des décès pour allergies